QUI SOMMES-NOUS?

L’Academia Belgica, Centre pour l'Histoire, les Arts et les Sciences à Rome est une fondation d’utilité publique qui accueille en résidence à Rome des chercheur.se.s et des artistes belges venu.e.s poursuivre leurs travaux en Italie, et y organise des activités scientifiques et culturelles de portée internationale. Elle constitue aujourd’hui un espace unique de recherche, de création, de collaboration et de promotion en plein cœur de la Ville Éternelle.

L’Academia Belgica appartient à l'Unione internazionale degli Istituti di Archeologia, Storia e Storia dell'Arte in Roma, un réseau international de trente-huit académies et instituts de recherche, issus de dix-neuf pays, présents dans la capitale italienne.

✻ ✻ ✻
Missions
  • Soutenir la recherche de pointe belge dans le domaine de l’histoire, des arts et des sciences qui intègre les rapports entre l’Italie et la Belgique
  • Encourager les échanges scientifiques entre le monde académique international présent en Italie et celui de la Belgique et de ses entités fédérées
  • Promouvoir les relations culturelles entre l’Italie, la Belgique et ses entités fédérées.
✻ ✻ ✻
Vision

L’Academia Belgica, Centre pour l'Histoire, les Arts et les Sciences à Rome se veut un centre interdisciplinaire d’accueil et de promotion de l’activité scientifique et culturelle de haut niveau, ouvert sur le monde et à la jeune génération de chercheur.se.s et d’artistes.

Par l’hébergement de chercheur.se.s et d’artistes belges qui visent l’excellence dans leur domaine et l’organisation et l’accueil d’activités scientifiques et culturelles de pointe, l’Academia Belgica entend pleinement contribuer au développement de la recherche et des arts en Belgique et dans ses entités fédérées ainsi qu’à leur rayonnement international.

✻ ✻ ✻
Actions

I. Les bourses de recherche et de séjour / L’hébergement>

  • Avec l’aide de partenaires publics et privés, l’Academia Belgica attribue des bourses de recherche et de séjour à des doctorant.e.s et post-doctorant.e.s sélectionné.e.s pour l’excellence de leurs travaux.
  • Grâce à son partenariat avec les Communautés de Belgique, l’Academia Belgica accueille en résidence des artistes et des auteur.e.s – émergent.e.s ou confirmé.e.s – bénéficiant d’une bourse et sélectionné.e.s pour la pertinence et l’intérêt de leur projet.
  • L’Academia Belgica accueille des chercheur.se.s et des artistes et auteur.e.s belges confirmé.e.s, souhaitant poursuivre leurs travaux en Italie.

II. L’accueil et l’organisation d’activités scientifiques et culturelles

L’Academia Belgica organise et/ou accueille régulièrement:

  • des colloques, des workshops et des journées d’étude, en collaboration avec les mondes académique et culturel belges, italiens et internationaux de Rome
  • des séminaires et des masterclasses de brève durée, organisés par un professeur.e d’une université ou haute école belge
  • des summer/winter schools à l’adresse d’étudiant.e.s belges et étranger.ère.s.
  • des conférences données par des spécialistes belges dans le domaine de l’histoire, des arts et des sciences à l’adresse du public romain
  • des concerts impliquant des musicien.ne.s belges, en collaboration avec les conservatoires de Belgique et de Rome.

III. Les projets spécifiques

  • Les projets de recherche de l’Academia Belgica : grâce au soutien de sponsors privés, l’Academia Belgica développe ses propres projets de recherche, en collaboration avec des partenaires du monde académique et culturel belge et international.
  • L’étude et la digitalisation des fonds d’archives : l’Academia Belgica conserve plusieurs fonds d’archives d’éminent.e.s chercheur.se.s belges (Franz Cumont, Nicole Dacos, Fernand De Visscher, Joseph Mertens). Son objectif est de mettre la totalité de ces archives à la disposition de la communauté scientifique par une mise-en-ligne détaillée de leur contenu.

IV. Les publications

  • Studia Academiae Belgicae : depuis 2020, l’Academia Belgica dispose d’une nouvelle collection académique réservée en premier lieu aux recherches qui intègrent les rapports entre l’Italie et la Belgique. Le comité de rédaction est constitué de membres de son Conseil scientifique et la collection est soumise au peer-reviewing.
  • Bibliotheca Cumontiana : Depuis de nombreuses années, l’Academia Belgica dirige et soutient la réédition complète et critique des œuvres de Franz Cumont, qui légua ses archives et sa bibliothèque personnelle à l’Academia Belgica et fut le premier président de son Conseil d’administration.
✻ ✻ ✻
Infrastructures

Situé dans le cadre verdoyant et calme des jardins de la Villa Borghèse, l’édifice de l’Academia Belgica – un joyau d’architecture unique, entre style moderniste et art déco – offre toutes les commodités propices aux séjours studieux et aux activités scientifiques et culturelles. La villa dispose :

  • d’une bibliothèque historique et spécialisée en sciences historiques et humaines (en particulier dans les domaines de l’archéologie, de l’histoire, de l'histoire de l'art, de l'histoire de l'architecture, des religions et des sciences qui intègrent les rapports entre la Belgique et l’Italie) comprenant plus de 80.000 volumes et plusieurs fonds spécialisés ayant appartenus à d’éminent.e.s chercheur.se.s belges (Pierre Bautier, Franz Cumont, Nicole Dacos, Fernand De Visscher, Joseph Mertens, Henri Pirenne)
  • de seize chambres et de deux studios
  • d’un atelier d’artiste
  • de deux salles de conférence équipées, dont l’une pourvue d’un piano historique (Steinway)
  • de deux salles de réunion
  • d’un hall de réception
✻ ✻ ✻
Histoire

La présence d’un institut académique belge dans la Ville Éternelle remonte à la création en 1902 de l’Institut historique belge à Rome, qui se consacre à l'étude de l'histoire de nos contrées et de leurs relations avec l'Italie et avec Rome en particulier.

En 1930, la princesse Marie-José de Belgique épouse le prince Umberto d'Italie. Une souscription nationale belge est organisée pour offrir un présent au couple princier. Suivant le désir de la princesse, une partie des fonds réunis va à l’érection d’une Fondation nationale Princesse Marie-José afin de permettre à des jeunes historien.ne.s de l’art belges de séjourner en Italie.

Parallèlement, le projet d’une Academia Belgica à Rome voit le jour. Son but est d’encourager les relations scientifiques et culturelles entre l’Italie et la Belgique et d’offrir un toit aux chercheur.se.s et artistes belges à Rome.

Confié aux architectes italien et belge Gino Cipriani et Jean Hendrickx-Van den Bosch, l’imposant édifice de l’Academia Belgica est inauguré en 1939 en présence du couple princier.

En 1989, la célébration du cinquantième anniversaire de l'Academia Belgica a fait l'objet de deux séances académiques : l'une le 25 mai, au Palais des Académies à Bruxelles, en présence de Son Altesse Royale le Prince Albert ; l'autre le 20 novembre, à l'Academia Belgica à Rome, en présence de Leurs Majestés le Roi Baudouin et la Reine Fabiola et du Président de la République italienne Francesco Cossiga.

En 1997, puis de 2002 à 2006, de grands travaux de rénovation de l’édifice sont effectués sous l’égide de la Régie des Bâtiments, les premiers consentis depuis la fondation. L'Academia Belgica se voit ainsi dotée de tout le confort moderne (air conditionné, connexions internet,...) alors que certains espaces sont restructurés dans l'optique d'une plus grande convivialité. La fin des travaux est célébrée le 8 mai 2007 en présence de Sa Majesté la Reine Paola.

En 2014, le septante-cinquième anniversaire a donné lieu à un riche programme d’activités dont un colloque à Bruxelles, tenu en présence de Sa Majesté le Roi Philippe.

Pendant près de quatre-vingts ans, l’Academia Belgica a mené ses missions à bien entre étroite collaboration avec l’Institut historique belge à Rome et la Fondation nationale Princesse Marie-José.

Fin 2017, les champs d’action respectifs de l’Academia Belgica, de l’Institut historique belge à Rome et de la Fondation nationale Princesse Marie-José ont été regroupés pour former une seule institution, l’Academia Belgica, Centre pour l'Histoire, les Arts et les Sciences à Rome.

Directeurs

Dr. Jules VANNERUS (1939-1940)
Prof. Dr. Fernand DE VISSCHER (1945-1949)
Prof. Dr. Fernand VERCAUTEREN (1949-1954)
Prof. Dr. William LAMEERE (1954-1959)
Prof. Dr. Charles VERLINDEN (1959-1977)
Prof. Dr. Jan Albert VAN HOUTTE (1977-1983)
Prof. Dr. Louis GODART (1983-1988)
Prof. Dr. Jozef MERTENS (1988-1993)
Prof. Dr. Jacqueline HAMESSE (1993-2003)
Prof. Dr. Walter GEERTS (2003-2012)
Prof. Dr. Wouter BRACKE (2012-2018)
Prof. Dr. Paul FONTAINE (2018)
Dr. Sabine VAN SPRANG (2019- )

✻ ✻ ✻
Organisation

L’Academia Belgica, Centre pour l'Histoire, les Arts et les Sciences à Rome est une fondation de droit privé reconnue d’utilité publique. Elle est gérée par un Conseil d’administration où siègent des représentants des différents niveaux de pouvoir de Belgique. Un Conseil scientifique, composé de professeur.e.s d’université et de représentant.e.s d’organismes scientifiques belges, assiste la direction de l’Academia Belgica dans les orientations générales de sa politique scientifique et culturelle, l’attribution des bourses académiques, les activités et les publications scientifiques.

La gestion quotidienne de l’Academia Belgica à Rome est assumée par un.e directeur.trice nommée pour quatre ans. Le.a directeur.trice est un membre soit du personnel académique d’une université belge, soit du personnel scientifique d’un établissement scientifique fédéral.

 

L'équipe

Direction
Dr. Sabine van Sprang

Adjoint à la direction / Collaborateur scientifique
Charles Bossu

Collaborateur scientifique et administratif
Angie Vandycke

Bibliothécaire et archiviste
Pamela Anastasio

Maintenance
Graziella Martinelli / Stefano Picierno/ Gina Ciribasa

 

Le Conseil d’administration

Éric Béka, Président
Mieke Van Herreweghe, Vice-présidente

Membres avec voix délibérative
Laurent Busine
Joost Caen
S.E. Pierre Emmanuel De Bauw
Jan De Maeyer
Véronique Halloin
Pierre-Yves Kairis
Bart Laethem
S.E. Patrick Renault
Françoise Van Haeperen
Hans Willems

Membres avec voix consultative
Sabine van Sprang, Directrice
Karel Velle, Président du Conseil scientifique
Ralph Dekoninck, Vice-président du Conseil scientifique

 

Le Conseil scientifique

Karel Velle, Président (Archives générales du Royaume et Archives de l’État dans les Provinces)
Ralph Dekoninck, Vice-président (Université catholique de Louvain)
Dominique Allart (Université de Liège)
Véronique Bücken (Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique)
Aude Busine (Université Libre de Bruxelles)
Bruno Demoulin (Commission royale d’Histoire)
Brigitte D’Hainaut-Zvény (Comité belge d’Histoire de l’Art)
Paul Fontaine (Université Saint-Louis Bruxelles)
Koenraad Jonckheere (Universiteit Gent)
Christian Laes (Universiteit Antwerpen)
Tine Meganck (Vrije Universiteit Brussel)
Anne-Françoise Morel (Katholieke Universiteit Leuven)
Danny Praet (Universiteit Gent)
Julian Richard (Université de Namur)
Koenraad Van Cleempoel (Universiteit Hasselt)
Bart Van den Bossche (Katholieke Universiteit Leuven)
Henri Vanhulst (Société belge de Musicologie)
Stijn Verwulgen (Universiteit Antwerpen)
 

✻ ✻ ✻
Bibliographie

Braet, Jan, Pasta voor Julie. Vlaamse kunstenaars vinden de weg naar Rome terug. Schoorvoetend, voor een korte "Metamorphosis" in de Academia Belgica, Knack, XXXI, 2001, 14, p.70-71

Carton de Wiart, Henry, Inauguration de l'Academia belgica, Bulletin de l'Académie royale de Belgique. Classe des lettres et des sciences morales et politiques. - 5e s., 25 (1939), p. 181-186.

De Ruyt, Franz, Une borne de repérage, datée de Claude, sur le terrain de la nouvelle Académie belge de Rome, à Valle Giulia, Bulletin de l'Institut Historique Belge de Rome. - 18 (1937), p.103-107.

Devoldere, Luc, Romeinse academies, Ons Erfdeel. - 44 (2001) 1, p.136-138.

Lambrechts, Jef, Tentoonstelling Vlaamse kunst in Rome, Voor de Dag (audio-opname op CD-rom radioprogramma VRT, 25 maart 2001).

Lavalleye, Jacques, Academia Belgica, Alumni. - 10 (1939) Juin, p. 296-301.

Lavalleye, Jacques, Notice sur Pierre Bautier, Annuaire de l'Académie royale de Belgique. - 1965, p. 296-301.

Lucchini, Flaminio éd., L'area Flaminia, l'auditorium, le ville, i musei, Roma, Officina Edizioni, 1988, p.153-176.

Mertens, Jozef, L'Academia Belgica, Speculum Mundi, Roma, Unione internazionale degli Istituti di Archeologia, Storia e Storia dell'Arte in Roma, 1993, p. 19-27.

Senelle, Robert, L'Academia Belgica de Rome, Synthèses. - 17, 201, p. 1-12.

Senelle, Robert, La biblioteca real de Bélgica; La Academia Belgica de Roma, Noticias de Bélgica 24, Ministerio de asuntos extranjeros y del comercio exterior Bruselas,1963, 16 p.

Senelle, Robert, La Biblioteca reale del Belgio, l'Academia belgica di Roma, Testi e documenti 4, Ministero degli affari esteri e del commercio con l'estero Bruxelles, 1966, 20 p., 2 tav.

Senelle, Robert, The National Library in Belgium; The Academia Belgica in Rome, Memo from Belgium 32, Ministry of foreign affairs and external trade, Brussels, 1963, 16 p.

Tihon, Camille, Monseigneur Vaes (1875-1962), Bulletin de l'Institut Historique Belge de Rome. - 35 (1963), p. 421-427.

Vaes, Maurice, Les Belges à Rome au cours des siècles, Comité national belge pour l'année sainte, Bruxelles, 116 p.: ill.

Van der Wee, Herman, Geschiedenis van de Academia Belgica, Bulletin van het Belgisch Historisch Instituut te Rome. - 60 (1990), p. 21-29.

Van Kessel, Peter, Un'amicizia in guerra e in pace. L'Istituto Svedese e il suo vicino olandese, in: Magnusson, Borje ed. e.a., Ultra terminum vagari: scritti in onore di Carl Nylander, Roma, Quasar, 1997, p. 149-154 [passim]

Vercauteren, Fernand, Les institutions culturelles belges à Rome, Alumni. - 22 (1953)1-2; p. 45-79.

Verlinden, Charles, L'Academia Belgica de 1939 à 1979, Bulletin de l'Institut Historique Belge de Rome. - 50 (1980); p.1-14.