Academia Belgica

Cumont et l'Academia Belgica

 

Il vaut mieux s'exposer [aux critiques] que de ressembler au dragon de la fable dans l'antre où il garde jalousement un trésor stérile. L'essentiel est de mettre à la disposition commune des travailleurs les matériaux qu'ils feront entrer dans leurs constructions futures.

 

 

F. Cumont, Fouilles de Doura-Europos, Paris, 1926, p. vii.

 

 

Franz Cumont fut le premier Président du Conseil d’Administration de l’Academia Belgica au moment de sa fondation en mai 1939 et jusqu’à sa mort en 1947. Il avait suivi auparavant avec bienveillance les activités de l’Institut historique belge de Rome alors dirigé par Monseigneur Maurice Vaes, sans toutefois jamais accepter de charge officielle au sein de cet institut. Une fois l’Academia créée, il s’y intéressa de près et lui prêta son prestige international.

 

En 1947, Franz Cumont légua à l'Academia sa bibliothèque personnelle, contenant plus de 15.000 volumes et tirés-à-part. L’inauguration eut lieu le 7 mai 1947, dans une salle où un médaillon à son effigie et une dédicace latine rappellent son mécénat et sa réputation scientifique. Il légua également ses archives par testament à l’Academia Belgica, à l'exception de sa correspondance, léguée à sa famille et déposée par celle-ci à l'Academia Belgica pour être objet d'études.

 

La préparation du cinquantième anniversaire de la mort de Franz Cumont fut l’occasion d’une redécouverte et d’une étude plus approfondie du patrimoine scientifique légué à l’Academia. L’étude de la correspondance fut entreprise en 1995 par Corinne Bonnet, qui n’a cessé depuis de faire fructifier l’héritage de Cumont, suscitant des projets et regroupant diverses initiatives en un réseau de collaborations internationales.

 

Un colloque consacré aux “Religions orientales dans le monde grec et romain: cent ans après Cumont (1906-2006)” a rendu hommage, en novembre 2006, aux recherches de Franz Cumont en soulignant les liens féconds et problématiques entre les recherches contemporaines et les catégories héritées du passé, en particulier des travaux de Cumont.

You are here Recherche Cumont Cumont et l'Academia Belgica